Algodystrophie

Complication imprévisible de certaines pathologies des membres supérieurs et inférieurs, déclenchée par un traumatisme parfois minime ou une intervention chirurgicale même mineure.

La pathologie évolue en deux phases :

  • La phase chaude et inflammatoire : les signes sont des douleurs souvent importantes, des raideurs articulaires, un œdème, une peau rougeâtre, une sensation de chaud ou de froid, une diminution de force. La radiographie montre une décalcification.
  • La phase froide : l’évolution vers un enraidissement de l’articulation concernée.
    Parfois les signes sont limités à une partie du membre concerné, mais tout le membre peut être atteint.
    Cette pathologie est le plus souvent d’évolution favorable  sur 12 à 18 mois avec une prise en charge médicale et rééducative adaptée.

L’étiologie est encore mal connue et controversée mais il semblerait que la grande anxiété soit un facteur très favorisant.

Partagez
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire